L'ENTRETIEN

fritillaire.jpgL’enlèvement des embâcles :

Les embâcles forment des « bouchons » dans le lit de la rivière, favorisent les inondations et peuvent endommager les ouvrages d’art (pont, passerelle,…)

Toutefois certains arbres, s’ils n’occasionnent pas de gênes, peuvent rester dans le lit de la rivière, cela sera bénéfique pour les poissons qui trouveront en ces lieux : caches, garde manger et frayères.

fritillaire.jpgL’abattage sélectif :

L’objectif des travaux en rivière est  de conserver un maximum de végétation en berge.

Ne seront abattus que :

  • les arbres trop penchés qui peuvent se déraciner en arrachant une partie de la berge et créer des embâcles.
  • les arbres morts qui risquent de se casser et de créer  des embâcles. Seront conservés les arbres morts qui n’occasionnent pas de risques (niches écologiques : habitat pour la faune : oiseaux, insectes…).
  • les arbres contournés qui risquent de retenir les bois flottants et favoriser l’érosion des berges
  • les arbres fortement sous-cavés qui risquent de se déchausser en arrachant une partie de la berge et créer des embâcles.

la gestion des rivières en un schéma.pdf la gestion des rivières en un schéma.pdf

la ripisylve en un schéma.pdf la ripisylve en un schéma.pdf

Les communes concernées par des travaux d'entretien courant de la ripisylve sont en 2018: Blayes Les Mines - Carmaux - Saint Marcel - Campes - Cordes sur Ciel - Les Cabannes - Cahuzac sur Vère - Castelnau de Montmiral - Puycelci - Larroque