L'EROSION DES SOLS : UN ENJEU TRANSVERSAL SUR LE TERRITOIRE CEROU VERE

- enjeu agricole : la perte de terre et la diminution de la teneur en matière organique ont un impact sur les rendements et la production agricole qui nécessite plus d'intrants pour un volume équivalent. Ceci a des conséquences économiques mais également sur le temps de travail.

- enjeu qualité de l'eau : la hausse de la turbidité de l’eau entraîne des problématiques de colmatage des cours d’eau et des retenues d’eau (pour l’eau potable par exemple). Elle impacte la faune et la flore aquatique en modifiant le milieu. Les résidus chimiques (pesticides,…) et de fertilisants également contenus dans ces coulées de boues viennent polluer l’eau. Dans ces deux cas les coûts supplémentaires de traitement de l’eau sont importants et en incombent à la collectivité.

- enjeu social : coulées de boues, inondations pouvant causés des dommages importants. Les frais de remise en état engagés par les particuliers et les collectivités peuvent être importants. Des tensions entre les acteurs peuvent alors apparaitre.

Il s'agit bien donc d'un enjeu majeur pour le territoire.

Fiche de présentation de l'érosion sur les bassins versants Cérou et Vère : Fiche erosionFiche erosion (806.34 Ko)

Erosion

UNE ENQUETE ET UNE CARTE POUR IDENTIFIER LES ZONES A ENJEUX

Le Syndicat de Rivière Cérou Vère a lancé début 2018 un travail autour de l'érosion des sols sur son territoire, en lien notamment avec la réalisation du PAPI d'intention : Plan d'Actions de Prévention des Inondations visant à réduire les conséquences des inondations sur les territoires à travers une approche globale du risque. En effet, le ruissellement et l'érosion des sols représentent des risques pouvant avoir des conséquences importantes sur le phénomène d'inondations. D'autres part, comme évoqué précédemment, l'érosion est un enjeu majeur et transversal pouvant également impacter la qualité de l'eau ainsi que les exploitations agricoles. C'est pourquoi le Syndicat de Rivière Cérou Vère souhaite approfondir ce sujet. Pour ce faire, une enquête a été réalisée auprès des élus des communes des bassins versants Cérou et Vère, afin d'identifier avec eux les zones à enjeux "érosion/ruisselement/écoulement". En parallèle, afin de conforter et approfondir les résultats de l'enquête, une carte de l'aléa érosion a été réalisée à l'échelle du bassin versant Cérou-Vère. L'objectif sera ensuite de co-construire des programmes d'actions adaptés aux enjeux des territoires identifiés.

 

 

 

 

Erosion1

 

fritillaire.jpgPrésentation de la carte érosion

La méthodologie utilisée pour réaliser cette carte a été élaborée à partir de la bibliographie et en concertation avec les partenaires, notamment la Chambre d'Agriculture du Tarn, qui réalise en parralèlle une cartographie de l'aléa érosion à 'échelle départementale. L'objectif était d'avoir une méthodologie simple, similaire et partagée avec l'ensemble des partenaires. Nous avons donc retenu 4 paramètres :

  • Le type de sol :

les données utilisées sont issues du travail réalisé en 2016 par la Chambre d'Agriculture dans le cadre de la réalisation de la carte des sols du Tarn. Il s'agit des UCS (Unités Cartographiques de Sols). Il y a 42 UCS différentes sur le territoire Cérou-Vère. Une note de sensibilité à l'érosion (de 0 à 5) a été attribuée à chaque UCS.

  • L'occupation du sol :

La couche de l'occupation du sol a été réalisée à partir du croisement du RPG (2016) et de l'Occupation du Sol à Grande Echelle afin d'obtenir un niveau de détail suffisamment intéressant. 6 classes d'occupation du sol ont été déterminées et associées à un score de sensibilité à l'érosion de 0 à 5 .

  • La pluviométrie :

Les données quotidiennes de pluviométrie ont été achetées auprès de Météo France, pour 2 stations du bassin versant : Tanus et Montels. A partir de ces données des calculs ont été réalisés : moyennes des hauteurs mensuelles et fréquence d'évènements pluvieux > 15mm/jour afin d'attribuer un score "d'érosivité des pluies".

  • Les pentes :

La carte des pentes a été faite à partir du MNT à 5 mètres. 7 classes de pente ont été définies avec un score de sensibilité à l'érosion allant de 1 à  7.

Le croisement de ces données a permis l'élaboration d'une carte finale à l'échelle des bassins versants Cérou Vère avec 5 classes de sensibilité à l'érosion.

Carte erosion

Le territoire est globalement soumis au risque érosion, en effet 44 % du territoire est sensible ou fortement sensible à l'érosion.

Carte erosion2

 

Ce travail va être approfondi et compléter par le croisement avec d'autres données.